JE PROPOSE

Nous vous invitons à laisser, en commentaires, vos besoins et attentes sur le tourisme durable. Nous travaillerons sur vos propositions, et si vous l’acceptez, nous vous contacterons pour approfondir.

De quelle manière pouvez-vous contribuer ?

Laissez un commentaire ci-dessous en indiquant qui vous êtes (professionnels du tourisme, office de tourisme, PME créatrice de solutions pour le tourisme, etc.) et où vous êtes situés.

Exprimez-vous sur les problèmes que vous rencontrez. Dans la mesure du possible, donnez-nous des exemples pour être concrets !

Merci d’avance pour vos contributions !

5 commentaires sur “JE PROPOSE”

  1. Ping :Bonjour à tous les acteurs du tourisme durable du Massif Central ! – Tourisme Durable Massif Central

  2. L’Entente Interdépartementale des Causses et Cévennes – UNESCO, a mis en place un réseau d’Ambassadeurs du territoire (actuellement environ 200 Ambassadeurs) dont l’objectif est de protéger ce Bien universel et de la faire vivre durablement. En effet, fruit d’une symbiose harmonieuse entre la Nature et l’Homme, les paysages vivants des Causses et des Cévennes façonnées par une activité agropastorale millénaire, font partie de l’identité collective et vivante de ce territoire mais s’inscrivent également dans la longue liste des Biens Universels hérités du passé et que l’Humanité se doit de protéger, de valoriser et de faire vivre en tout lieu et en toute circonstance pour le transmettre aux générations futures. Les missions des Ambassadeurs sont :
    – S’informer et connaître les principales caractéristiques de ce Bien Universel dans ses différentes dimensions agricoles, environnementales, architecturales, socio- culturelles, historiques.
    – Avoir repéré dans son environnement proche les principaux éléments caractéristiques de ce Bien et contribuer à les faire mieux connaître et respecter.
    – Pouvoir mettre à disposition de ses visiteurs une documentation à consulter sur place ou à emporter.
    – Faire connaître, valoriser et promouvoir le cas échéant tout produit et production (agricole, artisanal, culturel, etc.) issus de ce Bien pour contribuer à pérenniser les activités économiques locales.

    De plus l’Entente a mis en place aussi un réseau de « visites de fermes ». En 2018, Près de 40 exploitations sont participantes.
    Les exploitants agricoles sont heureux de faire découvrir leur travail et leur productions authentiques pleines de saveurs de ce magnifique territoire d’exception.
    C’est ici que des filières qualitatives, organisées avec succès par les producteurs et les agriculteurs se donnent pour objectifs d’émerveiller vos papilles par leur dégustation. C’est l’objectif de cette action « Visites de Fermes », que de vous faire découvrir des valeurs authentiques et des produits d’exception issus d’un territoire prestigieux.
    Ils font découvrir la façon dont ils travaillent au quotidien dans leurs exploitations , la façon dont ils respectent leurs animaux, le cœur et la passion qui mettent chaque jour à l’ouvrage pour donner à tous le goût des saveurs et des bonnes choses. Ces exploitants œuvrent au quotidien dans le respect absolu de l’environnement, et des vrais valeurs gustatives.

  3. Bonjour,
    Ma structure d’accueil touristique est située sur une commune non desservie par les transports en commun, ce qui est fort dommageable! Je suis en attente de solutions pour toutes ces communes qui sont dans ce cas-là et vous remercie pour cette initiative.

  4. Le Conservatoire botanique national du Massif central a pour missions essentielles de connaître, conserver et faire connaître la diversité végétale du Massif central. A cet effet, il dispose d’un jardin de 7 ha pour cultiver les plantes les plus menacées du territoire mais aussi y accueillir le public (touristes, professionnels, scolaires…).
    Ce domaine fait l’objet d’un projet de réaménagement ambitieux visant à assurer les meilleures conditions techniques pour pérenniser les collections végétales, proposer des espaces de médiation scientifique et de diffusion des savoirs acquis par le CBN, et accueillir le public dans les meilleures conditions en lien avec le développement du Château de Lafayette.
    Ce projet rencontre quelques obstacles essentiels : la difficulté pour les collectivités locales d’investir dans l’aménagement du site à la hauteur des enjeux identifiés, la mise en réseau nécessaire de ce site avec les autres jardins botaniques remarquables du territoire, et enfin l’amélioration des capacités d’accueil (boutique, salle muséographique) notamment lors d’évènements (concert, fête…) permettant de faire vivre le site tout au long de l’année (le tourisme est ici essentiellement estival).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *