NOS INTERROGATIONS

Plusieurs constats et questionnements ont émergé des premiers échanges avec les acteurs du tourisme dans le Massif central :

– Manque d’hébergement dans les zones de montagne, notamment sur les grands itinéraires,

– Manque de méthode commune pour évaluer la fréquentation des itinéraires,

– Faiblesse de la part de clientèles étrangères sur le Massif central,

– Difficulté d’arriver dans le Massif central sans voiture ou en avion,

– Manque de système de filtration d’eau de pluie,

– Existe-t-il des solutions pour gérer les eaux usées sur un terrain de petite superficie ?

– Existe-t-il des petits équipements nomades pour fournir de l’énergie solaire ?

– Comment favoriser l’accès à mon hébergement en mobilité douce / sans voiture ?

– Sommes-nous en mesure de proposer une offre attractive et innovante pour s’ouvrir vers de nouveaux publics ?

Nous sommes au début de la réflexion, partagez-vous ces constats ? Avez-vous d’autres interrogations ? Faites-nous part ici de vos réflexions.